C’est quoi le projet ? 

Début 2022 des travaux de rénovation complets auront lieu sur la RD74 à Bourg-la-Reine, soit les rues du 8 Mai 1945 et de la Bièvre. Le plan de situation montre de quoi on parle :

Ces travaux sont dits de « façade à façade », c’est-à-dire que la rue est entièrement refaite : voies voitures, trottoirs, abattage/plantation d’arbres, et, et… pistes cyclables (enfin presque, on y revient tout de suite). En clair, c’est comme sur Joffre, on refait tout. 

C’est quoi les enjeux ? 

La RD74 est un axe important pour les déplacements internes et externes à Bourg-la-Reine : il permet de rejoindre le CAEL, le tennis, le cimetière, les écoles Institut-Notre-Dame, Pierre Loti, République, le square Meunier. Mais aussi les commerces, et surtout les communes voisines de l’Haÿ-les-Roses et Bagneux. 

D’ailleurs la rue accueille aujourd’hui un trafic automobile de 10 000 véhicules/jour, soit à moyen terme 1 800 vélos/jour (l’objectif national et partagé par le CD92 est 9% de part modale vélo, sachant que la voiture est aujourd’hui environ 50% de part modale sur la commune)

L’enjeu pour cet axe, est qu’il permette à chacun de se déplacer en sécurité suivant le mode de transport de son choix, y compris à vélo !

C’est pour cela, que nous, BLR à vélo, demandons sur cet axe la réalisation de VRAIES PISTES CYCLABLES protégées, telles que d’ailleurs préconisées par le CEREMA.

Concrètement, sur l’ensemble de la rue, nous demandons des pistes cyclables protégées : 

  • ne prenant pas d’espace aux piétons et ne créant pas de conflits avec ceux-ci
  • à l’abri du stationnement sauvage, en particulier celui lié aux déposes minute (devant l’Institut Notre-Dame, devant le relais colis…)
  • ne perturbant pas la circulation des bus

Et que propose BLR à vélo ? 

Les images ci-dessous présentent nos propositions de coupe de principe, en venant de l’Est vers l’Ouest, en prenant en compte la largeur réelle de la rue. 

Et maintenant on fait quoi ? 

Aujourd’hui, nous savons que le projet du CD92 ne correspond pas aux images ci-dessus. Il n’est pas à la hauteur des enjeux, et ne permet pas de se déplacer à vélo en toute sécurité. 

Pour agir dessus, nous vous invitons à :

  • Partager ces informations autour de vous, 
  • Faire connaître votre avis auprès de vos élus,
  • Participer à l’enquête https://www.parlons-velo.fr/ avec une question dédiée à cet axe,
  • et surtout participer à la réunion publique qui devrait être organisée par la mairie avant la trêve de Noël.